Benvenguda

L'Ardèche, moun poî

Archive pour juin, 2010

La cuisine de ma grand-mère.

Posté : 29 juin, 2010 @ 7:52 dans t) L'ARDECHE MOUN POI | Pas de commentaires »

Je commencerai par un peu d’histoire…


La cuisine Ardéchoise a tiré son inspiration de la ruralité du département. Les bases de la cuisine ardéchoise furent pendant longtemps la châtaigne, la pomme de terre et le porc. La châtaigne emblème du département à travers le monde avec son excellente crème de marrons, mais également ses marrons glacés. (châtaignes sucrées et confites ).
La soupe de châtaignes appelée cousinat débutait un repas ardéchois par un petit velouté bien chaud. La pomme de terre produit du terroir appelé en occitan « lo tortifle » est utilisée dans deux plats typiques : la crique et la bombine.
Le porc a toujours été lié à la vie des paysans ardéchois ou la « tuade » annuelle se transformait en fête :

“dans le cochon tout est bon”!

Les charcuteries : saucissons, jambon, saucisses, pâtés, caillettes (haché de viande de porc mélangé à des blettes cuites ou du choux ou même des pommes de terre dans de la crépine).
La maouche ou pouytrolle issue du plateau ardéchois est une farce à base de choux mélangés à de la viande de porc hachée cuite très
lentement dans un estomac de porc.
Au rythme des saisons apparaissent les fameux cèpes ardéchois. De la cueillette dans les bois à la
dégustation, pour beaucoup c’est un vrai moment de bonheur ! N’oublions pas le vignoble ardéchois avec des vins de qualité tels que le Merlot, le Viognier permettent d’agrémenter un bon repas.

De l’Ardèche au beurre à l’Ardèche à l’huile …

Par ses matières grasses on parle de l’Ardèche au beurre avec l’élevage des bovins du plateau ardéchois et de l ‘Ardèche à l’huile dans le sud avec les oliviers. Mais le saindoux était la principale matière grasse utilisée partout en Ardèche. Aucune ferme ne pouvait se passer de viande de porc. Le saindoux qu’on tirait de sa graisse était la principale matière grasse. Il se préparait quelques jours après la tuade. C’est de la graisse blanche que l’on conservait dans de grand pots en terre appelé biche ; on le salait. On s’en servait pour mettre dans tout les plats, pour faire cuire le lapin, un poulet, les pommes de terre, les légumes du jardin… Il était utilisait pour d’autres usages que culinaire : pour graisser les chaussures, assouplir le pis des vaches avant la traite.
Le saindoux a été petit à petit remplacé par l’huile d’arachide achetée à l’épicerie.

 

 

ee0f0c8f289f288a3924dbf977ccb060.gif retour la cuisine de mamé

 

Un peu d’histoire

Posté : 29 juin, 2010 @ 6:10 dans c) LA CUISINE DE MAME | Pas de commentaires »

hebergeur image

Recettes sucrées

Posté : 25 juin, 2010 @ 6:15 dans c) LA CUISINE DE MAME | Pas de commentaires »

hebergeur image

Recettes salées

Posté : 20 juin, 2010 @ 6:17 dans c) LA CUISINE DE MAME | Pas de commentaires »

hebergeur image

Liqueur de noyaux d’abricots

Posté : 7 juin, 2010 @ 7:43 dans t) L'ARDECHE MOUN POI | Pas de commentaires »

Pour un litre et demi de liqueur environ
- 100 noyaux d’abricots
- 1 litre d’eau-de-vie neutre( alcool de fruits à 40°)
- 600 g de sucre
- 1 dl de cognac.
Casser une dizaine de noyaux d’abricots sans retirer les parcelles de pulpe qui adhérent et même y ajouter la pulpe de 2 ou 3 abricots et ajouter les 90 noyaux entiers qui restent
( comme on n’a pas 100 noyaux d’abricots d’un seul coup commencer la liqueur et ajouter les noyaux au fur et à mesure jusqu’à 100 environ)
Les mettre dans un bocal avec l’eau-de-vie et le sucre
Fermer hermétiquement le bocal et laisser macérer en exposant le plus possible au soleil pendant 3 à 4 mois et en remuant toutes les semaines (s’il fait froid la nuit rentrer le bocal ou le couvrir pour que la température ne baisse pas trop dans le bocal)
Au bout de ce temps filtrer
Ajouter 1 dl de bon cognac
Mettre en bouteilles boucher et attendre 2 à 3 mois avant de déguster
Bonne dégustation mais avec modération

casseroles015.gif retour les liqueurs

Les liqueurs

Posté : 7 juin, 2010 @ 4:04 dans c) LA CUISINE DE MAME | Commentaires fermés

hebergeur image  

 

 

Chansons cultes

Posté : 5 juin, 2010 @ 4:30 dans a) L'ARDECHE | Pas de commentaires »

 

 

Chansons cultes dans a) L'ARDECHE 110330055755673837909230

Chansons cultes

 

Remarque sur la photo ci-dessus :

Ce monsieur se prénom Pierre Pizot, qui est un vieux paysan ardéchois, vivant seul dans sa montagne . Il vit dans sa vieille maison de pierre et d’ardoise, isolé dans la montagne à la limite de la Haute Loire.

Au dernière nouvelles (mai 2010) il est toujours vivant, il va atteindre 80 ans.

 

Mise à jour 25 juillet 2013 : je viens d’apprendre que « Pierrot » est décédé ces jours-ci dans sa belle montagne, au pied du Mezenc ; jusqu’au bout dans ses montagnes.

 

Chansons Ardéchoises

Posté : 5 juin, 2010 @ 7:42 dans t) L'ARDECHE MOUN POI | 32 commentaires »

Chansons cultes

En Ardèche comme partout ailleurs, il y a des chansons culte.
J’ai pensé que ça servirai à tous de savoir les paroles des chansons ardechoises qu’on a tous du mal à trouver sur la toile.
Voila n’hesitez pas à les copier, c’est fait pour !  
 

http://www.dailymotion.com/video/xa4vcw

note026.gif

L’ardèche ou Les Parisiens
(Paroles écrites par Mr Robert SASSOLAS sur l’air de « La Montagne » de Jean Ferrat.)

 

 

J’ai visité bien des grand’villes
J’ai visité Paris et sa banlieue
O villageois dormez tranquilles
O ardéchois vivez heureux
Piétinant vos grandes artères
Si les yeux m’ont piqué un peu
C’est vos relents pétrolifères
L’émotion n’est plus en vos lieux
 

♫ Refrain
Moi la montagne c’est mon décors
Dés le soleil levant,
Qu’elle est jolie quand je m’endors
La chanson du vent,
Et la pluie mouille-t-elle encore
Le pavé parisien,
Chez nous quand il pleut, au dehors
Beau est mon jardin.

Les Ardéchois, les « ZERO-SEPT »
Vous dites qu’on retarde un peu
Et qu’on a l’air un bêbête
Parait qu’on est des culs-terreux
Alors pourquoi dans cette Ardèche
Sur ses rochers et dans ses fleurs
Vous venez y frotter vos fesses
C’est vrai qu’ça leur donne des couleurs.

 ♫ Refrain
Moi la montagne c’est mon décors
Dés le soleil levant,
Qu’elle est jolie quand je m’endors
La chanson du vent,
Le soleil chauffe-t-il encore
le pavé parisien,
chez nous quand il chauffe fort,
y’aura du bon vin.

Et chez nous quand on boit un verre
Mais c’est encore entre copains
Ce n’est pas dans un salon d’affaires
On connait encore son voisin
Les ardéchois ca « tirebouchonne »
A la santé de vos bouchons
Et de votre air qui « embouconne »
Chez nous l’air et le vin sont bons.

♫ Refrain
Moi la montagne c’est mon décors
Dés le soleil levant,
Qu’elle est jolie quand je m’endors
La chanson du vent,
Quand l’automne tome sur Paris,
La vilaine saison,
Chez nous quand arrive la pluie,
Vive les champignons.

Les paysans à leurs chaumières
Les grands ensembles aux citadins
Les poissons sont dans les rivières
La tour Eiffel aux parisiens
Paris, Paris chante ta Seine
Marseille chante ton vieux Port
Mais laissez-nous chanter l’Ardèche
Et laissez-moi vous dire encore

♫ Refrain
Moi la montagne c’est mon décors
Et J’en suis bien contant,
Que j’aime entendre quand je m’endors,
La chanson du vent,
Prétentieux, laissez-les un brin,
Vous en avez besoin,

De ces « culs-terreux » qui valent bien certain « gugus » parisiens !

note026.gif

L’ardécho 

 

 L’Ardecho !  L’Ardecho !
Merveillous païs
S’as pas vis l’Ardecho
N’as jamaï rein vis.
Aven ein beau RoseMaï de beau païs
L’Ardecho moun homé,
Es ein paradis
Aven de moutagneQue tocoun lou ciel
De verto campagno
Per li blan troupéou

Din quelos mountagno
Faou veire lo biooùAven de castagno
Grosso coummo un iooù
Aven de ribeyros
Plenos de peyssousQue saoutount din l’aygo
La nuet maï lu jour
 Ein souleou que briyo
Souleou d’ooù miejourLa cigalo triyo
Canto tou lou jour
Lou merlo que siblo
Din lou don d’ooù riouEspéro so miyo
Per parla d’amou
Vé, nostr’ amicalo
Mouento tou li jourN’aven pas la cagno
Mountaren toujours
Ke moussu réclamo
Aï feui ma cansounA toutée Midamo
Vous baylé ein poutoun !
 

 ardecho.pps 

note026.gif

Le coq est mort (à chanter en canon)

 

 

Le coq est mort, le coq est mort,
Le coq est mort, le coq est mort,
Il ne fera plus cocodi, cocoda,
Il ne fera plus cocodi, coda,
Cocodicodi, cocodi, coda.
Cocodicodi, cocodi, coda.

 

note026.gif

 

 

La Rirette

Jeanneton prend sa faucille,
La rirette, la rirette,
Jeanneton prend sa faucille,
Et s’en va couper des joncs (bis)

En chemin elle rencontre,
La rirette, la rirette,
En chemin elle rencontre,
Quatre jeunes et beaux garcons (bis)

Le premier, un peu timide,
La rirette, la rirette,
Le premier, un peu timide,
Lui caressa le menton (bis)

 Le deuxième un peu moins sage,
La rirette, la rirette,
Le deuxième un peu moins sage,
Lui souleva son jupon (bis)
 Le troisième encore moins sage,
La rirette, la rirette,
Le troisième encore moins sage,
La coucha sur le gazon (bis)
Ce que fit le quatrième,
La rirette, la rirette,
Ce que fit le quatrième,
N’est pas dit dans la chanson (bis)

La morale de cette histoire,
La rirette, la rirette,
La morale de cette histoire,
C’est qu’les hommes sont des cochons (bis)

La morale de cette morale,
La rirette, la rirette,
La morale de cette morale,
C’est qu’les femmes aiment les cochons (bis)

La morale de ces morales,
La rirette, la rirette,
La morale de ces morales,
C’est qu’sur quatre y’a trois couyons(bis)

note026.gif

Mon Ardèche jolie

hebergeur image

monardchejoliec.pps

note026.gif

La java des Ardéchois

hebergeur image 

lajavadesardechois.pps

note026.gif

Un paysan s’en va

  hebergeur image

unpaysansenva.pps 

note026.gif

Mon beau pays

   hebergeur image

monbeaupays.pps

note026.gif

 

 La montagne

hebergeur image

 

 

lamontagne.pps

Chansons Ardéchoises dans t) L'ARDECHE MOUN POI 1

 

bébés rigolos

Posté : 3 juin, 2010 @ 8:22 dans m) VIDEO | Pas de commentaires »

Image de prévisualisation YouTube

 

Bichon Tartuffe Bébé Crâne ... |
ROMANE |
Un univers d'évasion ...! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le P'tit Sourisseau
| catiafilipa
| Il était une fois Gisèle