Benvenguda

L'Ardèche, moun poî

Archive pour novembre, 2010

La grotte de Lascaux

Posté : 19 novembre, 2010 @ 11:44 dans h) LIEUX INSOLITES | Pas de commentaires »

 

 

hebergeur image

Le tablier de Grand-mère

Posté : 18 novembre, 2010 @ 4:21 dans e) COUPS DE COEUR | Pas de commentaires »

s1hzg6pk.gif

Le Cocker Anglais

Posté : 18 novembre, 2010 @ 2:16 dans j) LE COCKER ANGLAIS | Pas de commentaires »

Le Cocker Anglais dans j) LE COCKER ANGLAIS 1  cliquez sur n’importe quel cocker !        2 dans j) LE COCKER ANGLAIS

2                                 4

3                                      bb15

cartoonsbouleetbill3

Le tablier de Grand-mère

Posté : 18 novembre, 2010 @ 12:15 dans t) L'ARDECHE MOUN POI | Pas de commentaires »

On l’a connu le tablier de nos Grands-mères …!!!!

 

 

Le principal usage du tablier de Grand-mère était de protéger la robe en dessous, mais en plus de cela:  

 

SourireIl servait de gant pour retirer une poêle brûlante du fourneau.


SourireIl servait pour essuyer les larmes des enfants, et, à certaines occasions, pour nettoyer les frimousses salies.

 

 

 SourireDepuis le poulailler, le tablier servait à transporter les œufs, les poussins à réanimer, et parfois les œufs fêlés qui finissaient dans le fourneau.

Sourire Quand des visiteurs arrivaient, le tablier servait d’abri à des enfants timides .

SourireEt quand le temps était frais, Grand’ Mère s’en emmitouflait les bras.

SourireCe bon vieux tablier faisait office de soufflet, agité au dessus du feu de bois.

SourireC’est lui qui transbahutait les pommes de terre et le bois sec jusque dans la cuisine.

SourireDepuis le potager, il servait de panier pour de nombreux légumes :
Après que les petits pois aient été récoltés, venait le tour des choux.
En fin de saison, il était utilisé pour ramasser les pommes tombées de l’arbre.

SourireQuand des visiteurs arrivaient de façon impromptue, c’était surprenant de voir avec quelle rapidité ce vieux tablier pouvait faire la poussière.

SourireA l’heure de servir le repas, Grand’ Mère allait sur le perron agiter son tablier, et les hommes aux champs savaient aussitôt qu’ils devaient passer à table.

SourireGrand’ Mère l’utilisait aussi pour poser la tarte aux pommes du four sur le rebord de la fenêtre pour qu’elle refroidisse.
De nos jours, on la pose là pour la décongeler !

Il faudra de bien longues années avant que quelqu’un invente quelque objet qui puisse remplacer ce bon vieux tablier qui servait à tant de choses.

emoticoneEn souvenir de nos grands-mères avec leur tablier.Clin doeil

 

La grotte Chauvet

Posté : 18 novembre, 2010 @ 11:41 dans a) L'ARDECHE | Pas de commentaires »

hebergeur image

Le pont du Diable

Posté : 17 novembre, 2010 @ 2:20 dans a) L'ARDECHE | 1 commentaire »

hebergeur image

cliquez sur la photo

Le Spéléo Secours Français

Posté : 17 novembre, 2010 @ 10:50 dans l) SPELEOLOGIE | Pas de commentaires »

Ce sont les bénévoles de la Fédération Française de Spéléologie qui constituent les équipes du Spéléo-Secours Français.

En assurant elle-même les secours, la Fédération Française de Spéléologie est la seule à assurer la sécurité de sa pratique jusqu’au sauvetage.

 gra05.gif

 La spéléologie en France, compte environ 15000 adeptes. cette activité, assimilée à un sport de plein air, se pratique en club et en inviduel, affilié ou non à la fédération française de spéléologie (FFS)

En France, la Fédération française de spéléologie (FFS) est la seule fédération sportive à disposer d’une structure de secours autonome et entièrement bénévole.
Le Spéléo secours français, qui a fêté en 2007 à Montélimar ses 30 ans d’existence, est une commission de la FFS regroupant au sein de structures départementales près de 2 000 spéléologues spécialisés dans le sauvetage et l’assistance aux victimes en milieu souterrain.

Le Ministère de l’Intérieur, par convention nationale déclinée au niveau de chaque département, reconnaît le rôle prépondérant et incontournable du SSF pour ce qui concerne la partie souterraine des opérations de secours.

Le SSF a reçu en 2006 l’agrément de sécurité civile.

Les techniques et les matériels (civières,…) mises au point ont dépassé leur domaine d’application puisqu’ils sont repris par les secouristes en montagne, en ravin, en canyon, etc.

Le « savoir-faire » développé au fil des années s’est exporté dans le monde entier. Ce savoir faire recouvre en particulier les activités suivantes :

  • assistance et secours à victimes : point chaud, premiers soins, médicalisation ou assistance à médecin, maintien en vie, etc. ;
  • techniques d’évacuation de victimes en conditions difficiles (horizontale en milieu confiné et verticale en terrain complexe) ;
  • gestion et organisation d’une opération de secours ;
  • plongée souterraine ;
  • pompage ;
  • moyens de communication : téléphone et radio souterrains (Système Nicola) ;
  • mise en œuvre de forages ;
  • désobstruction à l’explosif ;

 

gra05.gif

 

Image de prévisualisation YouTube

 pris de vue plongée : Eric Establie

gra05.gif

Le Cocker Anglais

Posté : 16 novembre, 2010 @ 12:45 dans t) L'ARDECHE MOUN POI | Pas de commentaires »

En réalité, il s’appelle « English cocker spaniel ».

hebergeur image

separa10.gif

I.ORIGINE

Il nous vient donc d’Angleterre, issu de la sélection de divers spaniels, des chiens de chasse mentionnés pour la première fois au XIV e siècle, dans le  » livre de la chasse  » de Gaston Phébus.
En France, il pointe son museau dès 1885 grâce à Paul Gaillard qui importa d’excellents chiens d’Angleterre, huit ans avant que la race ne soit officiellement reconnue par le Kennel club britannique.

Tous les spaniels descendent des épagneuls continentaux, 5 cités au XIVe siècle par Gaston Phébus, comte de Foix dans son Livre de la chasse où un chapitre est entièrement consacré aux chiens d’oysel qu’il nomme également espainholz(de l’ancien verbe s’espeignir qui signifie « se coucher »).

Ces chiens utilisés pour la chasse au filet avaient été ramenés d’Espagne par Gaston Phébus lui même.
Le cocker est le plus alerte et le plus joyeux des spaniels de chasse.
Son nom lui vient du fait qu’en Écosse et au pays de Galles il était particulièrement employé à la chasse à la bécasse (woodcock).

Le cocker était très prisé à la Cour royale, depuis Charles V. Les peintures de Vélasquez, ou même de Goya semblent en témoigner.
Cependant cette race parfaitement adaptable à toutes les conditions climatiques, fut exportée en Grande-Bretagne, via un cadeau du roi d’Espagne au roi d’Angleterre. Depuis lors, fous amoureux de la chasse, ces rois ont développé la race du nom de cocker spaniel : cocker espagnol. Depuis lors, une vulgarisation du nom s’est opérée dans beaucoup de consciences, alors que nos amis anglophones eux n’ont pas omis de rappeler simplement par son nom d’où nous vient ce compagnon aussi merveilleux qu’est le cocker, c’est-à-dire d’Espagne.

hebergeur image

separa10.gif

 II.CHIEN DE CHASSE

 

Ses qualités de chasseur ne sont plus à démontrer car, par sa petite taille, il peut passer n’importe où.
C’est un broussailleur parfait qui va volontiers à l’eau. Il est capable de débusquer du gibier là où d’autres chiens n’ont rien trouvé. Doté d’une grande finesse d’odorat, il bat le terrain à 10 ou 15
mètres du chasseur. Il accomplit des tours de force pour déloger un gibier coureur ou le rapporter à son maître. Futé comme tout, il est capable de trouver les meilleures astuces pour tromper le gibier et l’obliger à s’envoler. Il ne marque l’arrêt que quelques secondes et sonne l’alarme dès que le gibier apparaît.

Selon la Société centrale canine, il est classé dans le groupe huit des retrievers, chiens leveurs de gibier et chiens d’eau.

hebergeur image

separa10.gif

III.CHIEN DE COMPAGNIE

De chien de chasse, il va devenir également un chien de compagnie, plein de charme, gai et vif .
Peu de chiens sont plus agréables, plus affectueux, plus familiers que le cocker, au point de devenir le chien préféré des Français dans les années soixante dix.
Mais à cette époque-ci, le cocker a été victime de l’engouement de certains marchands de chiens recherchant plus la rentabilité que la sauvegarde de la race.
Les robes rouges ont été plus frappées par cette mode et certains sujets devenaient rapidement agressifs.
Heureusement depuis quelques années le cocker a retrouvé toutes ses qualités et séduit un nouveau public.

 Pour l’amateur, le cocker, c’est surtout une tête. boulebill014.gif765926.gif

hebergeur image

On connaît bien les « yeux de cocker » capables de faire fondre même le coeur le plus insensible. Un mélange de douceur, de mélancolie et de malice.

Le cocker sait en jouer. separa10.gif

Idéal chien de compagnie à condition de le laisser courir tous les jours ou de le promener. C’est un chien aimant le confort et il sait se faire oublier. En intérieur, il sera calme et discret. Mais si les sorties ne sont pas en nombre suffisant, il pourrait bien se charger de votre décoration intérieure !
C’est un chien très énergique et son besoin de se dépenser est grand.

C’est un chien qui doit être dénué d’agressivité, mais il aura tendance à profiter des faiblesses de ses maîtres et pourrait devenir rapidement le dominant de la famille. Aussi, il convient de prendre son éducation en main très tôt. Il a besoin de maîtres constants, clairs dans leurs ordres, autoritaires mais sans agressivité. Le cocker spaniel anglais est très joueur, malin et affectueux mais il peut faire des dégâts dans un jardin, car il s’agit d’un chien de chasse !

 

 

 

            C’est un peu pot de colle, il ne supporte pas la solitude.
Il faut, donc, l’habituer dès son plus jeune âge à rester seul par un apprentissage en douceur.

Ne pas oublier que le cocker anglais est un chien de chasse est comme tout chien de chasse qui se respecte, le caractère du cockinou peut se révéler être un vrai cabochard !!

uks3wz8w.gif

et attention le cocker est aussi un gros gourmand, il peut avaler tout et n’importe quoi, il faut donc faire attention à son alimentation et mettre sa poubelle en hauteur (hein Eliot)!!!!!

hebergeur image

separa10.gif

 

IV.ENTRETIEN

C’est un chien à poils longs et qui nécessite donc un entretien quotidien. Lors des longues promenades quotidiennes, ses longues franges ramassent les feuilles, la terre, la boue, les épines etc. Pour éviter que son poil ne fasse des bourres, il faut impérativement le brosser après chaque sortie ! Certains cockers sont des habitués des toiletteurs. Mais attention le toilettage du cocker est particulier. Le poil ne doit jamais être rasé au risque de se retrouver avec un poil frisé lors de la repousse.

hebergeur image

separa10.gif

 

 

V.OREILLES 

Le cocker présente de grandes et longues oreilles qui peuvent subir bons nombres d’infections si elles sont mal entretenues. Pour l’éviter, il faut les nettoyer avec un produit spécialisé environ une fois par semaine, les alléger en coupant un peu de poils sur le tiers supérieur et tondre à l’intérieur. ATTENTION aux épillets.

separa10.gif

hebergeur image

VI.YEUX

Les cockers ont un regard qui marque. Ne dit-on pas « un regard de cocker ? ». Mais il faut en prendre soin. Ses paupières ont tendance à tomber et donc à moins bien protéger ses yeux. Un simple sérum physiologique fait l’affaire. Une application une fois par jour permet de prévenir toute infection.

separa10.gif

VII.TAILLE/POIDS

Les mâles cockers font environ 39-41 cm, et les femelles cockers 38-39 cm au garrot.
Leur poids est d’environ 12,5 – 14,5 kg. 

 

hebergeur image

separa10.gif

VIII.COULEUR

 

Il existe plusieurs couleurs :

Unicolores : chocolat, golden, noir.

Les chocolats et feu ainsi que les noirs et feu sont considérés comme des unicolores (= qui ne comportent pas de blanc).

Est aussi unicolore (bien que riche en couleurs) la couleur « zibeline » (en allemand « zobel », en anglais « sable ») apparue depuis les années 1980.

Bicolores noir et blanc, orange et blanc, chocolat et blanc, qui à chaque fois peuvent être particolores (bien différenciés) ou rouannés (couleurs mélangés).

Tricolores. Généralement, bicolores et tricolores sont regroupés sous le vocable « pluricolores ».

separa10.gif

 IX.COCKERS SPANIEL CELEBRES

- Dans les bandes dessinées Boule et Bill de Jean Roba, Bill est un cocker spaniel anglais.

- Lady, célèbre cocker américain de La Belle et le Clochard.

- Bambou, dans le film du meme nom.

 - Eliot du blog  » Benvenguda, moun poî « 765926.gif

 

Le Cocker Anglais dans t) L'ARDECHE MOUN POI boulebill014

Le pont du Diable à Thueyts

Posté : 15 novembre, 2010 @ 1:53 dans t) L'ARDECHE MOUN POI | Pas de commentaires »

hebergeur image

C’est une arche traversant le mince sillon de l’Ardèche, construit en pierres basaltiques et autres, à bien plus de 10 m de hauteur.

Situé sur la commune de Thueyts, à deux pas du Bourg, le Pont du Diable est un détour obligatoire lors de votre découverte de l’Ardèche.
Baignades et randonnées vous y attendent dans un décor tout bonnement idilique.
Au pied du pont une petite plage de galets vous permet de faire une pause entre les falaises, les pieds dans l’eau !

hebergeur image

Il existe plus de 80 ponts en France qui s’appellent  » Pont du Diable » et pour la pluspart, les légendes qui s’y ratachent nous content la même histoire :

Des ponts dont la construction est indispensable sont bâti en vain (ils s’éfondrent bien souvent). Le Diable propose alors de construire ce pont mais seulement en échange de la première âme qui le traverserai. Une foi fait les hommes trompent le diable en faisant traverser soit un chat ou un âne.

Mais ici, à Thueyts, la Légende dit que : diablegif029.gif

 Il y a bien longtemps de cela, les amours naissantes des jeunes gens de Thueyts ne pouvaient se montrer au « grand jour ». Il fallait donc que les jeunes amants se retouvent dans un petit bois.  Hélas……….. Oui hélas, le bois le plus joli et le plus feuillu se trouvait de l’autre coté de la rivière, et point de pont pour franchir le gouffre qui les séparait du « bonheur ».    La seule solution, faire les 3 lieus pour rejoindre le pont du village voisin. Fatiguant était cette aventure, même pour une belle et forte et pure envie.    Un beau jour, un jeune amoureux se rendit près de la rivière et pesta violemment contre cet immense vide :

 

  • * « Pourquoi avoir fait un gouffre en cet endroit ? »
  • * « Sommes nous maudit pour ne pas avoir de pont alors que les autres villages en ont ? »
  • * « C’est pas juste !!!!!! » dit notre Casanova en tapant du pieds le rocher.

 

 

« Le Pont du Diable » fut donc construit par le diable en personne, à la demande des filles de Thueyts, édifice que les hommes ne pouvaient réaliser du fait de la difficulté de la tâche. De la sorte les filles et hommes pouvaient assouvir leurs amours coupables à l’abrit des regards de l’autre côté de la rive. Lors de la construction du Pont, le diable en profita pour étendre son dévolu sur le gouffre. La nuit, et ce encore aujourd’hui, on pouvait entendre les lamentations des âmes ayant traversé le pont, on dit que ce sont les âmes des habitants de Thueyts qui ne sont pas revenus de l’autre côté du pont, des habitants prisonniers du diable.

« La nuit il chasse les âmes suivit d’un cortège de bêtes impures dont les cris se mêlent au clapotis de l’eau, au vent et à ceux des âmes des habitants de Thueyts.

religiondiable00008.gif

http://www.tv-ardeche.com/Le-pont-du-Diable.html

hebergeur image

Image de prévisualisation YouTube

 

hebergeur image

 

Le pont du Diable à Thueyts dans t) L'ARDECHE MOUN POI diablegif029

La chute de feu El Capitan

Posté : 15 novembre, 2010 @ 8:14 dans n) NOTRE PLANETE | Pas de commentaires »

La chute de feu El Capitan 

Cette vision est très rare et se passe dans le Parc National Yosemite, en Californie. USA

La difficulté de pouvoir obtenir des photos de ce phénomène est très difficile dû à plusieurs facteurs qui doivent être réunis.
Le Parc National a été décrété Parc National en 1890. Il a une superficie de 1200 kms carrés et la chute de feu de nomme El Capitan.
Cette vue spectaculaire de la chute est créée par la réfection des rayons du soleil qui rencontrent la chute d’eau à un angle spécifique.
Cette vision rare peut être vu que sur une période de deux semaines seulement, vers la fin du mois de février. Pour photographier le tout, les photographes ont très souvent à attendre le moment propice et doivent endurer des années de patience, afin de pouvoir capturer ce phénomène.
La raison est que cette apparence repose sur quelques phénomènes naturels qui doivent se produire au même moment et aussi avec beaucoup de chance.

La formation de la chute d’eau :

l’eau se forme lors de la fonte de la neige et de la galce, sur le dessus de la monatgne.
Ces deux choses fondent dans le mois de décembre et janvier, mais lorsque arrive la fin février, il se peut qu’il n’y ai plus assez de neige à fondre.

L’angle spécifique des rayons du soleil qui frappent la chute d’eau :

la position du soleil doit être exactement à un coin particulier dans le ciel, cela se produit seulement au mois de février et dans les courtes heures du crépuscule (à la nuit tombante).
Ce phénomène ne se produit pas si le soleil est caché par des nuages, cela coïncide également avec la température dans le parc National à cette période de l’année qui est souvent volatile et imprévisible.

Alors ça ajoute à la difficulté d’obtenir des photos qui suivent, dans le lien ci-dessus

lachutedefeu.pps

 

 

Santé canine

Posté : 11 novembre, 2010 @ 12:48 dans t) L'ARDECHE MOUN POI | Pas de commentaires »

hebergeur image

Don de sang canin

bobo.gif

tImage hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Chenilles processionnaires

bobo.gif

hebergeur image

La torsion de l’estomac

bobo.gifretour 30 millions d’amis

Santé canine

Posté : 11 novembre, 2010 @ 12:36 dans p) 30 MILLIONS D'AMIS | Pas de commentaires »

 

 

bobo.gif

Sublissime !!! c’est notre planète…

Posté : 1 novembre, 2010 @ 10:53 dans n) NOTRE PLANETE | Pas de commentaires »

Sublissime !!! c’est notre planète …

hebergeur image

sublissime.pps

 

 

Bichon Tartuffe Bébé Crâne ... |
ROMANE |
Un univers d'évasion ...! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le P'tit Sourisseau
| catiafilipa
| Il était une fois Gisèle