Benvenguda

L'Ardèche, moun poî

Archive pour la catégorie 'l) SPELEOLOGIE'

Le Spéléo Secours Français

Posté : 17 novembre, 2010 @ 10:50 dans l) SPELEOLOGIE | Pas de commentaires »

Ce sont les bénévoles de la Fédération Française de Spéléologie qui constituent les équipes du Spéléo-Secours Français.

En assurant elle-même les secours, la Fédération Française de Spéléologie est la seule à assurer la sécurité de sa pratique jusqu’au sauvetage.

 gra05.gif

 La spéléologie en France, compte environ 15000 adeptes. cette activité, assimilée à un sport de plein air, se pratique en club et en inviduel, affilié ou non à la fédération française de spéléologie (FFS)

En France, la Fédération française de spéléologie (FFS) est la seule fédération sportive à disposer d’une structure de secours autonome et entièrement bénévole.
Le Spéléo secours français, qui a fêté en 2007 à Montélimar ses 30 ans d’existence, est une commission de la FFS regroupant au sein de structures départementales près de 2 000 spéléologues spécialisés dans le sauvetage et l’assistance aux victimes en milieu souterrain.

Le Ministère de l’Intérieur, par convention nationale déclinée au niveau de chaque département, reconnaît le rôle prépondérant et incontournable du SSF pour ce qui concerne la partie souterraine des opérations de secours.

Le SSF a reçu en 2006 l’agrément de sécurité civile.

Les techniques et les matériels (civières,…) mises au point ont dépassé leur domaine d’application puisqu’ils sont repris par les secouristes en montagne, en ravin, en canyon, etc.

Le « savoir-faire » développé au fil des années s’est exporté dans le monde entier. Ce savoir faire recouvre en particulier les activités suivantes :

  • assistance et secours à victimes : point chaud, premiers soins, médicalisation ou assistance à médecin, maintien en vie, etc. ;
  • techniques d’évacuation de victimes en conditions difficiles (horizontale en milieu confiné et verticale en terrain complexe) ;
  • gestion et organisation d’une opération de secours ;
  • plongée souterraine ;
  • pompage ;
  • moyens de communication : téléphone et radio souterrains (Système Nicola) ;
  • mise en œuvre de forages ;
  • désobstruction à l’explosif ;

 

gra05.gif

 

Image de prévisualisation YouTube

 pris de vue plongée : Eric Establie

gra05.gif

Hommage…

Posté : 18 octobre, 2010 @ 12:59 dans l) SPELEOLOGIE | Pas de commentaires »

hebergeur image

en réalité, je me trouvais pris par la passion de la découverte.

Et je compris par quoi la spéléologie 

tenait ses adeptes,

elle agissait sur eux par le plus actif des ferments :

l’attrait de l’inconnu.

Le gouffre de la Pierre Saint-Martin, Haroun Tazieff.

 

plongeurs03.gifplongeurs03.gifplongeurs03.gif

La Dradonnière de Gaud : hommage à Eric Establie

Posté : 15 octobre, 2010 @ 11:58 dans l) SPELEOLOGIE | 4 commentaires »

hebergeur image

D’octobre 2010 à janvier 2011:

Opération OSEE

Appel à solidarité pour Eric Establie

plongeurs03.gifplongeurs03.gifplongeurs03.gif

Image de prévisualisation YouTube

plongeurs03.gif

 

hebergeur image

 Dessin de  Mikhail Margolis en hommage à Eric Establie.
Cliquez sur le dessin : reportage de l’émission 7 à 8 du dimanche 17 octobre 2010

ARTICLE DE PRESSE

hebergeur image

plongeurs03.gif

hebergeur image

plongeurs03.gif

Vidéos filmées à la Dragonnière de Gaud

http://gallery.mac.com/ee06#100131

http://gallery.mac.com/ee06#100319

http://gallery.mac.com/ee06#100287

http://picasaweb.google.fr/101858675853381243200/DragonniereDeGaudExplorationParEricEstablie#

plongeurs03.gif

Image de prévisualisation YouTube

plongeurs03.gif

Vidéos de plongée souterraine

hebergeur image

plongeurs03.gif

hebergeur image

  « Ne pleures pas celui que tu as perdu, réjouis toi de l’avoir connu »

Son fils Arthur, a ouvert, en sa mémoire, une page facebook

http://www.facebook.com/pages/Eric-Establie/121399631251637

plongeurs03.gif

Photos de plongée souterraine

hebergeur image

plongeurs03.gifplongeurs03.gifplongeurs03.gifplongeurs03.gif

Font Vive

Posté : 6 mars, 2009 @ 7:48 dans l) SPELEOLOGIE | Pas de commentaires »

La fontaine de Font Vive

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Font Vive au village de grospierre à 6 kms de vallon pont d’Arc

La fontaine de Font Vive est une très belle fontaine vauclusienne.
Une fontaine vauclusienne désigne une résurgence d’une rivière souterraine au travers d’un siphon.
Ici, le siphon débouche dans un bassin d’une dizaine de mètres de diamètre.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Le réseau souterrain, accessible au travers de ce siphon, a été reconnu, à l’heure actuelle, sur plus de mille mètres avec un dénivelé de soixante-huit mètres (-28 à + 40 m). La première exploration a été effectuée par Bob Destreille en 1974. Il parcourt le premier siphon sur deux cent dix mètres. En 1975, des alluvions bouchent le siphon et ce n’est qu’en 1979 que les spéléologues arrivent à le déobstruer.
En 1980, JM Chauvet franchit le siphon et explore des galeries jusqu’à un deuxième siphon. En 1991, F Badier franchit ce deuxième siphon et parcourt deux cent mètres de galeries jusqu’à un troisième siphon. En 1996, l’entrée du réseau est de nouveau comblée. Une forte équipe de spéléologues s’attèle au travail et en 1998 le passage est de nouveau praticable.
En 2001, F Tourtellier replonge dans Font Vive. En douze heures d’effort, accompagné de deux équipiers, il franchit les siphons 1, 2 et 3, puis explore et topographie trois cent quatre-vingt mètres de nouvelles galeries. Les dernières explorations connues ont été effectuées par X Meniscus et G Hude de janvier à avril 2002. Durant différentes plongées, ils ont équipé et sécurisé le réseau en le topographiant. Ils ont aussi exploré cent mètres de nouvelles galeries.

Y ACCÉDER:

Depuis Ruoms, prendre la direction des Vans par la D111. Après Grospierres, prendre sur la gauche en direction du centre touristique du Rouret. Au premier croisement (rond point), prendre à gauche. Au deuxième croisement sur cette route, prendre à droite. Prendre ensuite la première à droite. Garez la voiture dans le pré à côté de la barrière qui barre la route. Puis suivre à pied la route barrée. La fontaine est à 800 mètres au fond du vallon.

http://speleoressac.free.fr/cavites/colline_serre/fontvive/fontvive.htm

http://www.tv-ardeche.com/La-resurgence-de-Font-Vive.html

Topographie

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Image de prévisualisation YouTube

gra05.gif

L’Aven d’Orgnac

Posté : 4 mars, 2009 @ 1:38 dans l) SPELEOLOGIE | Pas de commentaires »

Découvert par Robert de Joly en 1935, l’aven d’Orgnac,
situé au sud du plateau calcaire des
gorges de l’Ardèche, à 10 km à l’est de Barjac, près du village d’Orgnac l’Aven.

Elle constitue une des plus belles curiosités de la région
Il semblerait qu’à l’ère tertiaire il y ait eu un tremblement de terre bouleversant alors l’organisation de ces salles souterraines. La visite de ces dernières commence par la salle supérieure jusqu’aux salles rouges plus profondes.
Dans la salle supérieure se trouvent les plus beaux stalagmites de l’aven. Ils forment des «palmiers», des «pommes de pin» ou encore des «piles d’assiettes». Chaque figure illustre un phénomène géologique. La salle du Chaos constitue l’étape suivante de la visite. Ici, concrétions, stalactites et stalagmites peuplent cet endroit magique. La fin du parcours s’effectue en abordant les salles rouges.
Dans la première, d’imposants piliers de calcite vous émerveilleront. Non loin de là, on a rendu hommage à l’explorateur de l’aven,
Robert de Joly.

hebergeur image

Robert de Joly

hebergeur image

hebergeur image

hebergeur image

 

 

La formation de l’aven d’Orgnac

 

Il y a 100 millions d’années, le sud-est de la France était occupé par la mer. Près du littoral, dans la région d’Orgnac, des sédiments calcaires se déposaient au fond de la mer. Peu à peu, ceux-ci se sont durcis et transformés en roche. Durant la formation des Alpes,
il y a environ 30 millions d’années, la mer s’est retirée et les roches ont émergé.
Lors de la formation des Alpes, les roches ont été fracturées.  L’eau de pluie s’infiltre dans ces fissures, dissout la roche et élargit les vides en formant des puits et des galeries. L’eau circule alors dans un véritable réseau souterrain. Lorsque le courant ralentit, l’eau dépose l’argile, insoluble, qui était en suspension. Le plafond des galeries s’est effondré à certains endroits. Des blocs rocheux encombrent alors les galeries.
Des stalagmites et stalactites se sont formées dans les galeries abandonnées par les
eaux.
En 1935, Robert de Joly et une équipe de quatre spéléologues sont descendus dans
l’aven à l’aide d’échelles souples.
En 1939, l’accès à la grotte a été aménagé pour le tourisme. Depuis 2001, un ascenseur
permet la remontée directe depuis le fond.
Dans quelques dizaines de milliers d’années, le plafond de la première salle s’effondrera. L’aven d’Orgnac ne sera plus qu’un vaste trou ouvert sur l’extérieur.

Creusement des galeries et dépôts d’argile ont alterné compliquant ainsi l’histoire de la grotte et la forme des galeries.  De même, des stalagmites couchées, sur lesquelles poussent d’autres stalagmites attestent d’une alternance d’effondrements et de formation de concrétions.
Malgré l’absence de lumière, quelques animaux vivent dans la grotte en s’alimentant des
particules nutritives apportées par les eaux d’infiltration.
L’eau a été l’acteur principal de l’histoire de la grotte. Aujourd’hui les gouttes ne font que la traverser en déposant le calcaire qui forme les stalagmites et stalactites. Il y a très peu d’eau en surface car elle s’infiltre très facilement dans la masse calcaire. Le ruisseau qu’on suit à la sortie de l’ascenseur est artificiel.

 

La spéléologie

Posté : 2 mars, 2009 @ 11:50 dans l) SPELEOLOGIE | 1 commentaire »

hebergeur image

La Verna

Posté : 1 mars, 2009 @ 12:10 dans l) SPELEOLOGIE | Pas de commentaires »

hebergeur image

La baume de Ronze

Posté : 18 février, 2009 @ 1:46 dans l) SPELEOLOGIE | Commentaires fermés

hebergeur image

cliquez

 

Bichon Tartuffe Bébé Crâne ... |
ROMANE |
Un univers d'évasion ...! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le P'tit Sourisseau
| catiafilipa
| Il était une fois Gisèle